Alain Soucasse

Alain Soucasse commence sa carrière à Stockholm où il est très vite repéré par Olle Granath, le critique et puissant directeur du Moderna Museet. Ses images figuratives sont dotées d’un fort impact visuel, dans un style proche de celui de Jean-charles Blais dont il ne connaît pas le travail et que Bernard Lamarche Vadel allait inclure dans sa fameuse exposition « Finir en beauté » qui lança la Figuration Libre en France ! ... Christian Catoni, l’amateur d’art et propriétaire du  Caribou »,... le définit comme un artiste « singulier ». En tout cas, c’est certain, un artiste protéiforme, graveur, sculpteur et peintre.

Alain Soucasse revient après ce long détour par l’abstraction dont certains éléments nourrissent aujourd’hui ses nouvelles toiles, à une figuration qui elle aussi lui appartient en propre. Comme toujours avec lui l’imagination et la liberté sont au pouvoir, le privilège des grands…

Henry Périer, Venise, 7 juin 2009

Tout au long de son évolution, l'oeuvre d'Alain Soucasse s'est renouvelée dans la continuité, renaissant d'elle même et sur elle même. Dans le changement des langages, son champ d'action reste l'espace et plus précisément l'organisation des formes plans dans cet espace. Tout ce travail est soutenu par une logique interne organique même; car cet artiste fait partie de cette catégorie de créateurs qu'André Masson nommait les "peintres graveurs". Alain Soucasse n'est pas uniquement un graveur chevronné, mais quelqu'un qui suscite des répercussions de ce travail sur la peinture et vice-versa. L'artiste clame que l'imagination humaine est infiniment plus pauvre lorqu'il s'agit de rendre les formes et les couleurs que la prodigieuse créativité de la nature. Une nature qu'il aime et qu'il respecte, Alain Soucasse, n'est pas insensible aux problèmes de l'environnement écologique qui débuta dans les pays Scandinaves dans les années 60. Mais si son expérience suédoise, il vécut à  Stockholm de 1974 à  1981, l'a profondément marqué, ses origines méditerranéennes en font un authentique artiste du sud. Jeune artiste, il avait reçu de plein fouet la vague déferlante du Pop art en Europe, Dés son arrivée à  Stockholm, Olle Granath le signale à  la galerie Môrner et note " qu'il travaille avec des reprises rythmiques et des formes exécutées sur le même modèle qui rappellent le pop art... une pénétration de la banalité, un renouvellement qui donne un rythme, laissant une impression harmonieuse derrière soi." fruste et raffinée, colorée et séductrice, parfois accompagnée d'artifices, l'oeuvre d'Alain Soucasse s'impose insidieusement au regard. Elle confronte aussi le spectateur avec des boursouflures, des cloques, des éléments typographiques qui finissent dans un jeu qui lie et délie les plans. Une peinture qui ne refuse pas l'anecdote et qui raconte des histoires. Les histoires d'un artiste animé par un ardent désir d'être en parfaite harmonie avec la nature.

Henry PERIER (auteur de l'alchimiste de l'art, biographie de P.Restagny)

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon

Galerie du lézard , 112 avenue des Paulownias 13600  La Ciotat FRANCE 

© 2012 Corinne Théret